Martina Benazzi

 

 

Martina Benazzi est diplômée en psychologie clinique et du développement auprès l’université de Parme; elle étudie dans ce contexte notamment avec l’équipe du Prof Rizzolatti, prix Brain 2014 des neurosciences pour la découverte des neurones miroirs.

Pendant son internat post diplôme, elle gagne un concours européen et elle est invitée à Paris pour travailler avec l’association Uraca et participer à la mise en place des projets cliniques transculturels.

En 2009 elle est retenue pour le poste de psychologue coordinatrice clinique dans la création d’un réseau de santé mentale: un projet Co-construit par le CCOMS (centre européen pour l’organisation mondiale de la santé). et l’ARS Ile de France.

Dans ce contexte, elle met en place un protocole de suivi clinique en thérapie de réseau et elle s’intéresse aux interactions biopsychosociales entre précarité, origines culturelles et psychoses. Dans ce contexte elle s’oriente vers le travail de thérapie familiale et systémique. Elle anime plusieurs groupes avec les professionnels de la santé et de la santé mentale autour de la clinique de la complexité et de la thérapie de réseau.

En 2010 Martina crée avec un ami photographe une association qui mène des projets psychosociaux auprès les adolescents résidants dans les banlieues proches de Paris et dans les quartiers difficiles du XX et XVIII arrondissements.

Cette association a comme but de développer l’empowerment et de promouvoir le bien être psychologique des adolescents à travers l’utilisation des médias artistiques, en particulier la photographie et le théâtre de narration.

En parallèle Martina se spécialise en psychothérapie systémique auprès du professeur Mony Elkaim et elle obtient son diplôme en 2014 avec un agreement par l’european family therapy association et l’european psychotherapy association

En 2014 elle démarre sa pratique en libérale en tant que clinicienne et psychothérapeute.

En 2014 Martina est embauchée en tant que coordinatrice clinique pour initialiser le portage du conseil local de santé mentale avec l’hôpital psychiatrique Paul Giraud: projet politique et sanitaire financé par l’ARS Ile de France et les hôpitaux de Paris.

Depuis 2015 elle travaille en tant que psychologue clinicienne et thérapeute familiale à la protection de l’enfance.

Depuis 2016 elle est intervenante auprès de l’école de naturopathie IDENAT (déjà diplôme universitaire) avec un cours sur les troubles du comportement alimentaire pour les élèves de première année.

Elle anime plusieurs groupes de travail autour de l’adolescence et de la guidance parentale.

A’ Partir de novembre 2016 elle se spécialise en EMDR auprès de l’institut EMDR France et elle s’intéresse au trauma complexe notamment en lien avec les troubles du développement de l’enfant et de l’adolescent.