Martina Benazzi

 

SUPERVISIONS ET ANALYSES DES PRATIQUES

Les psychologues cliniciens psychothérapeutes expérimentés s et formés peuvent garantir un contexte de supervision sécurisè et adapté à d’autres professionnels qui travaillent dans les relations d’aide: psychologues, éducateurs assistants sociaux, psychiatres et médecins.

L’aide du superviseur peut être un simple partage, un apport théorique, une explication ou bien une analyse fine et approfondie de la situation.
C’est la qualité ou le style du superviseur qui va aider le supervisé dans ses problématiques et l’amener à prendre conscience des processus parallèles, des résonances individuelles ou groupales qui peuvent s’exercer au cours d’une thérapie, par exemple.
La supervision n’est en aucun cas de la formation, même s’il y a apport d’informations pratiques ou théoriques.

La supervision peut s’effectuer dans un contexte institutionnel ou individuel, elle peut etre demandée par une institution, une association ou bien par des professionnels libéraux, et elle peut s’effectuer aussi à distance, via skype par exemple.

Analyses des pratiques:
Ces contextes de reflexions se définissent diversement sur des axes allant du personnel au professionnel, de l’individuelle au collectif ou encore de l’expérientiel au théorique.

Par le terme « Analyses des Pratiques » on entend toute intervention au sein d’un groupe d’accompagnants ou des soignants ayant pour finalité première une plus grande prise en compte des besoins de l’usager,  à partir de l’observation et de la compréhension des situations éducatives et/ou psychosociales concrètes vécues par les participants. Elle doit permettre de donner du sens et de la cohérence aux interventions tout en intégrant la diversité des participants et les différences des points de vue.