Martina Benazzi

 

 

APPROCHE THÉRAPEUTIQUE

Dans mes pratiques cliniques, j’intègre l’approche systémique et l’approche EMDR avec mon expérience professionnelle auprès de nombreux contextes publics de la santé mentale à Paris et en Ile de France.

Depuis le début de mes activités en tant que clinicienne, je m’intéresse aux problématiques complexes du développement : en particulier les troubles du comportement et  les troubles identitaires à l’adolescence.

En parallèle, un travail avec les adultes aussi bien en thérapie individuelle que dans un contexte de thérapie familiale et de couple est également au centre des mes pratiques .

Un parcours psychothérapeutique est pour moi une dynamique rèlationnelle multidimensionnelle  qui se co construit avec la personne. Cette rèlation qu’elle soit duelle ou groupale, doit s’adapter à une multiplicité de réalités:les trajectoires des vies des patients.

La phase d’assessment (évaluation) et l’exploration des difficultés amenées par le patient, constituent un élément essentiel  de l’intervention thérapeutique et cela en interaction avec l’écoute empathique et actif du vécu de la personne ainsi que la prise en compte de son point de vue spécifique et unique.

Le psychothérapeute est donc constamment dans une posture d’accueil et de non jugement en soutenant son (ou ses) patient (s) à travers un parcours de connaissance, qui aura comme objectif d’améliorer la relation avec soi même et avec les autres, tout en amplifiant ses propres qualités et compétences affectives et émotionnelles dans les différents contextes de sa vie.

Le rôle du psychothérapeute est pour moi également visé à comprendre la disponibilité du patient à remettre en discussion ses règles du jeu, à créer un cadre thérapeutique suffisamment sécurisant pour permettre à la personne de rentrer en contact avec ses propres émotions,  à les dénouer afin de les recomposer dans une nouvelle narration. Ouvrir les champs du possible, c’est accompagner le patient à la recherche des solutions créatives  afin de flexibiliser des« scenarios » que la personne perçoit comme « immuables » depuis son enfance.

Quand s’inscrire dans un parcours psychothérapeutique ?

Un parcours psychothérapeutique est souhaitable dans toutes les situations dans lesquelles une personne, une famille ou un couple  traverse un moment de crise, de souffrance psychique ou d’évolution personnelle.

Cela peut concerner un adolescent ou bien un jeune adulte qui a des difficultés à se différencier, un couple qui a besoin de se réadapter et de se réorganiser  au départ des enfants qui ont grandi, une famille dont un des membres présente une symptomatologie anxieuse, psychosomatique, dépressive, additive, des troubles de la personnalité, des troubles bipolaires, des troubles du comportement alimentaire. Une psychothérapie peut, et dans certains cas doit, être une intervention complémentaire au suivi médical ou psychiatrique.

Un parcours psychothérapeutique  est indiqué dans tous les cas ou’ la souffrance psychique est intense et elle empêche de bien vivre et de bien fonctionner au quotidien.

Parfois le patient peut ne pas présenter des symptômes spécifiques mais plutôt ressentir  un mal-être généralisé, existentiel. Cette souffrance, pourrait être lié à plusieurs traumatismes ou microtraumatismes qui peuvent interrompre le sentiment de continuité de sa vie. Dans ces cas le recours à la thérapie EMDR pourrait se révéler adaptée.